Un marathonien disqualifié pour avoir pris… le bus (LeMonde.fr)

Publié le par avchd-bruno

Un marathonien disqualifié pour avoir pris… le bus

LEMONDE.FR avec AP et Reuters | 13.10.11 | 11h23 • Mis à jour le 13.10.11 | 12h26

Un marathonien s'est vu retirer sa médaille de bronze après avoir pris un bus pour parcourir les dix derniers kilomètres de la course, dimanche dans le nord de l'Angleterre. Rob Sloan, 31 ans, a couru les 32 premiers kilomètres du Kielder marathon (42,195 km) puis a emprunté une navette destinée aux spectateurs. Quelques foulées plus tard, il franchissait la ligne d'arrivée en troisième position, levant les bras au ciel avant d'être interviewé par la télévision.  

"Il est le seul du peloton à avoir couru la deuxième partie de la course plus vite que la première moitié", a dit mercredi à la BBC Steve Cram, l'organisateur du marathon de Northumberland et ancien médaillé olympique de demi-fond. "Des gens en voiture derrière le bus l'ont vu monter et descendre, d'autres l'ont ensuite aperçu en train de courir dans les bois [pour rejoindre le parcours]", a expliqué Dave Roberts, l'un des organisateurs du marathon, cité par l'agence AP.

Rob Sloan avait signé un temps de 2 heures 51 minutes, soit 21 minutes de mieux que son record personnel. Il a dans un premier temps jugé "ridicules" les accusations de tricherie, avant de reconnaître les faits quand les organisateurs de la course ont ouvert une enquête après avoir reçu plusieurs plaintes, émanant notamment de l'athlète qui avait terminé 4e, Steven Cairns. Incrédule dans l'aire d'arrivée, Cairns a expliqué qu'il pensait avoir pris la 3e place, et qu'il ne se souvenait pas d'avoir été dépassé par Rob Sloan.

"Je suis convaincu que ce n'était pas prémédité", a encore expliqué Dave Roberts. "Mais il a eu un passage à vide, s'est écarté du parcours et a attrapé un bus. C'est aussi mauvais que du dopage en ce qui me concerne, c'est tenter d'améliorer ses performances en trichant. Je n'avais jamais vu quelque chose de ce genre", a conclu M. Roberts. Rob Sloan, qui avait remporté la veille une course de 10 km sur le même parcours, risque désormais une lourde suspension.

Le cas le plus célèbre de tricherie sur un marathon remonte à 1980, lorsque Rosie Ruiz avait remporté le marathon de Boston. Elle avait ensuite été disqualifiée lorsque les organisateurs avaient découvert qu'elle n'avait couru que le dernier kilomètre de la course…

Commenter cet article